16H52 : piano-Beethoven

Marathon des 32 Sonates

1797 (2/12)

28 min

Au programme


Opus 7 :
Sonate n°4
« Grande Sonate »*

Les artistes


Luca Montebugnoli*

*piano-forte : copie moderne de Walter (c. 1795)

La Sonate pour piano n°4 en mi bémol majeur, opus 7, de Ludwig van Beethoven, fut composée entre 1796 et 1797, publiée en octobre 1797 et dédiée à la comtesse Anna-Luisa de Keglevics.

Baptisée "Grande sonate" par son auteur, elle fut publiée seule, ce qui était inhabituel pour l'époque.

Elle comporte quatre mouvements et sera jouée sur un piano-forte 5 octaves, copie moderne de Walter de 1795.

1. Allegro molto e con brio
2. Largo, con gran espressione
3. Allegro
4. Rondo. Poco allegretto e grazioso

Luca Montebugnoli, piano-forte

Après des études de piano moderne au Conservatoire Santa Cecilia de Rome, Luca Montebugnoli obtient son master au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de P. Cohen en pianoforte et approfondit l’approche historiquement informée de l’interprétation à l’Université Paris-Sorbonne avec les pianistes Edoardo Torbianelli et Piet Kuijken, la musicologue Jeanne Roudet.

Après ses deux masters, il débute un doctorat à l’instituut Orpheus de Gand sous la direction de Tom Beghin sur les conditions d’exécution des concertos de piano entre 1800 et 1850. Depuis 2013, Luca suit les ateliers de formation de la Fondation Royaumont* où il a pu étudier la sonate pour piano avec accompagnement (en France et autour de Mozart), Beethoven et Chopin.

Il est professeur de piano et de pianoforte au Conservatoire de Bobigny et a fondé l’ensemble Hexaméron dédié à la musique romantique avec piano. En 2018, il est nommé professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.