15H22 / 19H04 / 11H51

Piano-encordé

« Messenger »  de Huihui CHENG

Commande « André Jolivet » de la Fondation Royaumont (2017) 

env. 15 min

La pianiste Claudia Chan interprète la pièce de Huihui Cheng pour « string-piano », performance musicale explorant une nouvelle forme de rapport du pianiste à son instrument. Dans cette pièce, la pianiste dont le corps est relié par des cordes de nylon aux cordes du piano, génère par ses gestes une action sur la corde du piano dépourvue de marteau.

« String-Piano » est le terme inventé pour la préparation de l’instrument de cette pièce. Il est composé de plusieurs cordes en nylon attachées au costume de l’interprète et aux cordes du piano droit. Le pianiste porte des gants en latex pour produire des sons qui frottent les cordes en nylon de différentes façons. Le but ici est d’explorer de nouvelles formes de relations entre le pianiste et son instrument, d’oublier les marteaux, qui ont l’habitude de produire l’interaction entre les doigts et les cordes, pour préférer une action plus directe sur la corde, à travers les gestes et le corps du pianiste. En conséquence, le contrôle du son résultant est flexible et instable, ce qui donne une relation intéressante entre le mouvement et l’expressivité de l’interprète.

HuiHui CHENG (Chine, née en 1985)

est une compositrice chinoise vivant actuellement à Stuttgart. Après des études de composition, elle s'est spécialisée dans la composition de musique électronique à l'University of Music and Performing Arts, à Stuttgart, auprès de Piet Johan Meyer et Marco Stroppa. Les compositions de Huihui interrogent la musique vocale et le théâtre, notamment les modes d'articulation et les volumes acoustiques de la voix. Elle a remporté le grand prix du concours international de composition Isang Yun en 2011.